Accueil < Equipements&Services < Construction d'une mairie, d'une école et aménagements d'espaces publics - Faugères (34)

Construction d'une mairie, d'une école et aménagements d'espaces publics à Faugères

Localisation du projet

Le projet se situe dans le village viticole de Faugères, dans l’Hérault. Il trouve sa place à l’interface entre le centre-bourg de la commune et une future extension urbaine. Au contact de la route de Pézenas, il bénéficie d’un accès aisé et d’une réelle visibilité en tant qu’équipement public, et jouxte une salle polyvalente reconvertie en salle d’activités pour l’école.

Le bâtiment prend place au niveau de terrains de sport existants, en contre-haut de la place Fardel et son monument aux Morts. Tirant parti de la topographie, le programme est réparti sur deux niveaux, dont le supérieur correspond à la mairie et l’inférieur à l’école, et s’intègre dans un projet plus large de réaménagement des espaces publics alentour.

Aménagements publics et parcours

L’aménagement public vise à valoriser la place du piéton, délimiter les espaces automobiles, mettre en valeur les entrées de l’édifice, renforcer la place du végétal et rendre une certaine porosité aux sols.

La rue Ouest est ainsi réaménagée autour d’une voirie automobile, d’une voie de stationnement minute, de stationnements en bataille, d’une voie piétonne et de larges parvis pour l’école et la salle polyvalente. La route permet d’accéder aux nouveaux espaces de stationnement et de rejoindre les rues existantes. Le stationnement minute se prête au dépôt des enfants à l’école, qui peuvent alors emprunter la voie piétonne en parallèle. Mise en relation avec la Place Fardel, elle permet une circulation continue depuis la route de Pézenas jusqu’aux parvis de la mairie, de l’école et de la salle polyvalente. On peut aussi accéder à l’école depuis la place Fardel via un nouvel escalier, permettant d’envisager d’occasionnels usages publics de la cour.

Au Nord-Est, le terrain pentu et enherbé trouve une accessibilité plus aisée par son réaménagement autour de surfaces aplanies et de talus qui intègrent des escaliers. En outre, un nouveau terrain de sport est aménagé au Sud-Est du site, accessible depuis l’école et la rue Nord.

Morphologie

La forme du bâtiment proposé se base sur une figure de manivelle, qui articule le programme de l’école, tourné vers le Sud-Est, et de la mairie, ouverte sur le Nord-Ouest. Cette forme deux fois coudée crée deux espaces en négatif : la cour de l’école, délimitée par le bâtiment scolaire, et les jardins en terrasses, qui se développent dans la pente Nord-Est.

Le volume Ouest, sur deux niveaux, fait figure de monolithe de pierre, qui se creuse de deux porches : un premier au rez-de-chaussée, marquant l’entrée de l’école, et un second à l’étage, côté Nord, qui dessine l’entrée de la mairie. Sa façade Ouest s’ouvre sous forme d’un long bandeau vitré, encadré de béton et muni de larges volets verticaux orientables.

Le volume de l’école, en L autour de la cour, s’exprime dans un langage plus filaire, ordonnancé par la trame structurelle de poteaux bois, perceptible dans le dessin en relief des façades. Cet aspect rythmé est d’autant plus lisible que les façades sont largement vitrées, afin de garantir une luminosité optimale de tous les espaces. Permettant de faire bénéficier les salles de classe et le réfectoire d’un éclairage bidirectionnel, des ouvertures hautes, de type sheds, forment un bandeau vitré à la jonction des deux pans de toiture décalés. La régulation de la luminosité est permise par des stores de toile extérieurs. En outre, donnant sur la cour, un large préau inscrit dans le volume de l’école permet de limiter le rayonnement solaire côté Sud et Ouest, et d’apporter ombre et abri aux usagers de la cour.

Organisation de l'école

L’école se compose de trois parties. La partie Est, dans le volume de pierre, comprend les espaces techniques : local de réchauffe des repas, local déchets, vestiaires du personnel, local technique et chaufferie. Ces espaces sont ainsi facilement accessibles depuis la rue. L’aile orientée Nord-Sud, entre cour et jardin, concentre le réfectoire, le hall et les sanitaires. L’aile Est-Ouest, donnant sur la cour et le nouveau terrain de sport, abrite le dortoir, la salle des maîtres, le bureau du directeur, ainsi que trois salles de classe en enfilade et un atelier. Deux des classes sont réservées aux primaires, et sont accessibles depuis la cour, via le préau, par deux vestiaires. Un atelier partagé, communiquant avec les deux classes et la cour, permet des activités manuelles ou informatiques. La dernière classe est prévue pour les maternelles. On y accède depuis le hall d’entrée, via un vestiaire situé entre dortoir et classe, faisant aussi office de sortie vers le jardin.

Parcours de l'eau

Afin d’esthétiser les épisodes pluvieux plutôt que de les voir comme contrainte, les eaux pluviales reçues par les toitures sont envoyées loin des façades grâce aux débords de toit, puis récupérées par une noue périphérique végétalisée, côté Nord et Est. Quant aux eaux pluviales de la cour, elles se déversent dans une large noue végétalisée à l’interface entre les stationnements et la cour.

Matières locales

La morphologie et l’esthétique du bâtiment usent à la fois de références à l’architecture vernaculaire locale, mais viennent aussi rappeler les infrastructures propres aux terrasses vinicoles, dont les murets de schistes dessinent les contours. En effet, les parties exposées du bâtiment, minérales, sont habillées de schistes locaux, jaunes, gris, ocres, orangés, qui font écho aux murs de pierre sèche à l’entrée du village et aux sols schisteux caractéristiques du territoire. Le projet vient ainsi valoriser une ressource locale et un savoir-faire apprécié des habitants faugérois, qui perpétuent d’ailleurs, via une activité associative, la tradition de construction en pierre sèche.

En outre, les façades de l’école, protégées par les toitures, sont constituées de murs à ossature bois et habillées d’un bardage bois vertical. L’essence choisie pour la structure et les bardages est le Douglas, purgé d’aubier, laissé brut. Il s’agit ainsi de valoriser une ressource naturelle et résistante, issue des grands réservoirs forestiers du Massif Central tout proche.

Le choix d’une importante part de bois dans l’édifice se justifie notamment par son très bon bilan écologique et énergétique. Par ailleurs, le projet s’insère dans un aménagement paysager pensé autour d’espèces indigènes et rustiques, ainsi adaptées aux conditions climatiques et géologiques du lieu.

Lieu :
34600, Faugères

Maître d’ouvrage :
Mairie de Faugères

Maître d’oeuvre :
- Atelier du Rouget Simon Teyssou & associés
- EUCLID (BET TCE)
- BET 3B (BET structure bois)
- Sigma acoustique (BET acoustique)

Surface de plancher :
756 m²

Espaces extérieurs :
4340 m²

Calendrier :
APD en cours

Coût prévisionnel des travaux
1 752 900 € HT

courrier@atelierarchitecture.fr
46 Avenue du 15 Septembre, 15290 Le Rouget
04 71 46 90 24